26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 15:28

 

 

 

Quick-FD 8221

 

Dans un passé encore récent, la marque Allemande DAM été réputée pour le sérieux et la solidité de ses moulinets, comme le fut Mitchell au temps de sa splendeur. Son modèle phare a été la série des Quick, luxueux engins aux matériaux nobles qui bénéficiaient des dernières avancées technologiques de leur époque. Puis vint le jour où la qualité baissa (vers la fin des années 90) à cause de la délocalisation et de l’emprise du marketing au détriment du reste. L’idée n’était plus de faire des moulinets pointus et costauds mais d’en vendre le plus possible à moindre coût en profitant d’une certaine aura passée. La série Quick avait toutefois échappée à cette logique économique et continuait d’être le fleuron de la marque. On se souvient notamment du fameux Quick Royal MDS et de son frein magnétique révolutionnaire. En 2010, DAM essayait de renouer avec cette image de prestige et sortait le Quick FD, encore en vente aujourd’hui, qui devait prolonger la lignée de ses glorieux ancêtres. J’ai donc voulu l’examiner de plus près, curieux de voir la qualité et l’originalité de ses engrenages légendaires.

 

Quick-FD 8219

L’aspect général de ce moulinet est forcément un peu « vintage », puisqu’il reprend le bâti des anciennes séries des années 80 avec son corps texturé orné de la célèbre truite mais je le trouve néanmoins assez réussi avec ses tons noirs et gris et ses liserés dorés. Il paraît que les vis sont plaquées en or 18 carats, mais j’en doute un peu…


Quick-FD 8218

Quick-FD 8223

Quick-FD 8224

 

Il pèse 488 gr (et non 465 gr), à cause de son bâti en aluminium et de ses engrenages massifs comme nous le verrons plus loin. Sa fluidité est bonne, il inspire confiance.  Livré dans un luxueux coffret recouvert de velours noir, il porte un numéro de série à 4 chiffres. Ce numéro de série est sûrement une blague, je me doute bien qu’ils en ont vendu plus de 9999 dans le monde entier ! Ce n’est pas grave, je trouve ça mignon comme attention… Pareillement, ce moulinet n’est pas fabriqué en Allemagne mais plus sûrement en Pologne ou en Roumanie, économie oblige. Dans le coffret, outre la bobine supplémentaire et la paperasse habituelle, il y a également un second axe de manivelle (je vous expliquerai pourquoi tout à l’heure) et une burette d’huile. Cette présentation raffinée change agréablement des autres marques !


Quick-FD 8183

Quick-FD 8229

Quick-FD 8233

 


La bobine et l’axe

 

Quick-FD 8276Quick-FD 8282


  En aluminium ajourée, la bobine pèse 100gr, elle est donc plutôt épaisse. Le système de changement rapide de bobine reprend celui du Mitchell 300 mais de manière inversé (le ressort n’est pas sur l’axe mais à l’intérieur du moyeu de la bobine) : un bouton poussoir permet en un clic de retirer la bobine pour la remplacer par une autre. Enfin en théorie. Dès le départ, j’ai eu des problèmes avec ce système de verrouillage. Au bout de quelques démontages/remontages, soit je n’arrivais plus à retirer la bobine, soit elle ne tenait pas sur l’axe... C’est dû à la pièce de plastique qui est sensée bloquer le ressort à l’intérieur du manchon en laiton, dans le petit renfoncement de la pointe de l’axe. Si elle est mal positionnée, cette pièce ne fonctionne pas.  Il faut qu’elle écarte le ressort et non pas qu’elle le comprime, mais comme elle tourne facilement, elle se positionne souvent au mauvais endroit, d’où mes déboires. Ce système est médiocre, il n’y a pas d’autres mots. J’ai quand même réussit à réparer les deux mécanismes puisque le service après-vente du site où je l’ai acheté était aux abonnés absent. Pour un moulinet  « garanti à vie sur les matériaux et la conception », ça commence mal!

 

Quick-FD 8201Quick-FD 8203Quick-FD 8189L'axe en lui-même est sous-dimensionné puisqu'il ne mesure que 4,5 mm d'épaisseur, mais il est en acier inox de bonne qualité.


Le système de réglage de la forme d’enroulement du fil est lui aussi assez délicat à manipuler. Une pièce en plastique noir à 4 crans vient se positionner à la base du manchon. Après avoir desserré le frein et suivant le cran choisi, l’enroulement sera parallèle, conique, ou conique inversé. Ça fonctionne mais on a du mal à voir exactement à quel cran on est. Il vaut mieux ne pas se tromper entre deux changements de bobine…Le système des cales est quand même plus pratique.

 

Quick-FD 8199Quick-FD 8197

 

 


Le frein

Quick-FD 8214

Nous avons affaire ici à un système assez archaïque. Il n’y a pas de ressort sur le bouton de frein comme sur les moulinets actuels, juste un cliquet bruiteur. Le ressort se trouve en fait sous la première rondelle métallique, c’est une pièce circulaire à trois pattes qui s’aplati sous la pression et comprime les autres rondelles situées en dessous. Le problème est que la force et la progressivité de ce frein sont faibles, d’autant plus qu’il agit sur des rondelles de feutre.

Quick-FD 8208

Quick-FD 8210

Quick-FD 8211 Je l’ai mesuré au maximum à 4,8 kg, ce qui n’est vraiment pas beaucoup pour un si gros moulinet… Il sera plus proche des 2,5/3kg en action de pêche. Visiblement, les ingénieurs de DAM n’ont absolument rien changé depuis 1960 ! Pourquoi avoir continué d'utiliser ce système antédiluvien  à l’heure des tresses ? C’est incompréhensible.

 


L’anti-retour

Quick-FD 8135

Seule véritable nouveauté par rapport aux séries précédentes, l’anti-retour infini fait son apparition, et il est de bonne facture. Doté de 8 rouleaux, je n’ai pas réussi à voir la nature des ressorts utilisés, vraisemblablement des ressorts en V, mais il fonctionne sans problème. Soutenu par un gros roulement côté rotor, je m’attendais à un autre roulement côté pignon, mais ce n’est pas le cas. Le système de déclanchement se trouvant à l'arrière du moulinet, une tige en acier épousant les obstacles traverse tout le carter, il aurait été beaucoup plus simple de le situer directement sous le rotor...

Quick-FD 8152


Le pignon et la roue de commande

 Quick-FD 8117

On arrive là au cœur de ce qui fait la spécificité et la renommée de ce moulinet : un engrenage à roue et vis sans fin. Lorsque je l’ai vu pour la première fois je me suis dit « Wahoouuu ! » C’est  magnifique ! DAM est le dernier fabricant je crois à utiliser ce type d’engrenage. L’autre moulinet célèbre en ayant fait usage est le Abu Süveran, mais il n’est hélas plus commercialisé.


Quick-FD 8116

L’engrenage à roue et vis sans fin est l’un des meilleurs qui soit en termes d’efficacité, bien supérieur aux engrenages hypoïdes actuels. Les frottements sont quasi nuls puisque cet engrenage agit surtout par glissement. La fluidité et le silence sont remarquables et la force exercée est impressionnante puisque la surface de contact entre la roue et le pignon est bien supérieure aux autres types d'engrenages (à l'exception des engrenage coniques, encore plus puissants mais nettement plus bruyants). Les seuls inconvénients sont un ratio un peu faible (mais cela dépend de l’inclinaison des dents) et, de par la disposition de la roue de commande, l’impossibilité d’inverser la manivelle de gauche à droite comme on le ferait pour un moulinet standard, c’est pour cela qu’une seconde manivelle est fournie si vous êtes gaucher. Un « L » (left) et un « R » (right) sont gravés dessus pour ne pas se tromper. Ce détail montre l’attention apportée au confort de l’utilisateur.


Quick-FD 8164Quick-FD 8169

La roue de commande pèse à elle seule 27 gr. Elle est en laiton, l'axe est en acier et l'engrenage de la roue d'oscillation en aluminium. Cette roue est virtuellement indestructible.

Le pignon quant à lui pèse 11 gr, il est en laiton massif. On voit qu'il a été aminci côté bobine pour gagner du poids. Il était visiblement plus simple de l'aléser après-coup.

Quick-FD 8118

Quick-FD 8121

Quick-FD 8126

Quick-FD 8128


Tiens mais au fait, ne nous dit-on pas sur la brochure qu’il est fraisé dans de l’acier inox ?

 Oooooh ! GROS mensonge de la part de DAM… Gros et impardonnable mensonge… ça ne change presque rien à la qualité de l’ensemble, mais c’est un mensonge quand même. Punaise ! Même eux !  Enfin c’est bien connu : DAM ment. Il ment en Allemand (louis de Funès, d’après Pierre Dac…) !  Le Quick Royal MDS était vraiment équipé d'un pignon en acier inox. Hélas, je ne suis pas au bout de mes déceptions… Ce pignon est soutenu à l’arrière par un palier en plastique, alors qu’il aurait dû s’agir d’un roulement. Encore une économie… 

Quick-FD 8131

 

Quick-FD 0002

 

 


Le système d’oscillation

Quick-FD 8137Quick-FD 8138

La came d’oscillation est en « S », mais il faut noter que la roue à ergot est soutenue par un roulement et qu’elle dispose en plus d’un disque en téflon ajouré entre elle et le carter pour diminuer les frottements, ce qui se révèle très efficace.


Quick-FD 8141

La came en elle-même est largement dimensionnée et elle est maintenue par un guide en plastique afin d’éviter toute vibration parasite, c’est bien pensé. L’enroulement obtenu est parfait, peut-être moins bien qu’une oscillation super lente façon Shimano, mais très satisfaisant tout de même.

Quick-FD 8146

Si ce moulinet avait été doté d’un système d’oscillation à double vis sans fin comme sur le Süveran, il n’aurait pas été loin de la perfection… néanmoins la qualité de l'enroulement est excellente, il n'y a rien à redire.

Quick-FD 8186

 

 


Le pick-up

Quick-FD 8154

L’anse de panier est en aluminium anodisé surdimensionnée, ç’est du costaud. Le galet en titanium est monté sur deux roulements, on voit mal comment il pourrait vous lâcher ! La vis qui le maintien est très large, le bras aussi, il peut encaisser de fortes tractions, dommage que le frein ne soit pas à la hauteur …

Quick-FD 8158


Les mécanismes sont pourvus de joints en téflons transparents afin de limiter les frictions, et de fait, le déclanchement du pick-up est très doux, sans pour autant être mou. Le ressort à compression est solide et le mécanisme de déclanchement assez dur, pas de rabat inopiné à redouter. Ce pick-up est vraiment une réussite.

Quick-FD 8161Quick-FD 8162

Si je compte bien, j’ai désormais  8 roulements en incluant le roulement infini de l’anti-retour. Où sont passé les deux autres qui étaient annoncés ? Mystère.

 

 

 

La manivelle

Quick-FD 8173

 Large et puissante, il est à noter qu'elle est "femelle", c'est à dire que c'est l'axe traversant la roue de commande qui vient se visser en elle et non le contraire, comme sur les moulinets ordinaires.

 Cette disposition particulière apporte plus de solidité puisque le pas de vis est plus large.


Quick-FD 8178

Logiquement, il devrait il y avoir un ressort entre la rotule et le cache avec les liserés dorés, mais je ne le trouve pas, bizarre. je sais qu'il y est, regardez sur la revue qu'avait fait l'excellent site Roumain muliNETe en 2011.. Ce ressort me manque, même s'il ne sert pas à grand chose! Les modèles 2013 ont donc été revus à la baisse, c'est frappant.


Quick-FD 8177

  La poignée est très confortable. Je n'ai pas réussi à la démonter (le baillement du caoutchouc est de mon fait...), donc impossible de savoir s'il y a un roulement à l'intérieur.


Conclusion

Je n’ai acheté ce moulinet que par curiosité de collectionneur, je ne comptais pas vraiment m’en servir au bord de l’eau et je ne l’ai d’ailleurs pas testé en condition réelle ; je voulais juste admirer ses engrenages, par passion pure pour les mécaniques d'exceptions. J’imagine qu’il va aussi bien qu’un autre avec un poisson au bout du fil, malgré son petit frein. Le rangement de la tresse est parfait, le pick-up solide, et les engrenages indestructibles.  Il n’y a guère que le frein et le système de verrouillage de la bobine qui sont à revoir, sinon ce moulinet entrerait dans le top 10 des meilleurs moulinets au monde, surtout pour son prix (autour de 180 € si vous l’achetez en Allemagne). Je ne lui accorderais cependant qu’un 12/20 car on ne plaisante pas avec le frein et surtout je n’aime pas qu’on se foute de ma gueule sur la nature des matériaux utilisés et le nombre de roulements, mais dans l’absolu il vaut mieux que cela. J’espère seulement que les ingénieurs de DAM seront un peu moins déconnectés de la réalité la prochaine fois qu’ils sortiront un Quick et qu'ils tireront le produit vers le haut et non vers le bas, il y va de leur réputation.

 

Quick-FD 8145

 

 

 

Texte et photos : Jean-Paul Charles

 

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

moulinet 20/11/2014 21:06

Bonsoir, dans la brochure il est pourtant marqué pignon fraisé dans un alliage en laiton. Par contre, il est rajouté et d'un pignon (un autre ?) alliage inox.

Jean-Paul Charles 23/11/2014 20:20

Pour les moulinets, je ferai un petit classement le mois prochain sur mon nouveau blog, vous trouverez peut-être des réponses à vos questions...

moulinet 23/11/2014 20:03

OK merci !

Jean-Paul Charles 20/11/2014 21:22

Il y a tellement de marques que je ne pourrais en citer aucunes, cela varie en fonction des années. De toute façon, l'immense majorité de tout ça est fabriqué en Chine et se ressemble de plus en plus...

Jean-Paul Charles 20/11/2014 21:19

La roue de commande est en laiton, OK, mais le pignon aurait dû être en acier inox, or il est en laiton lui aussi. Donc mensonge. Donc je ne suis pas content.

moulinet 20/11/2014 21:08

Quelle ou quelles marques fiable avec un bon rapport qualité prix recommandez vous pour les cannes et moulinets ?
Merci.

La Pêche est un art...

Bienvenue sur mon blog, dédié à la pêche en lac dans le Sud-Est de la France.

Grand amateur de leurres depuis plus de trente ans, je n'en aime pas moins toutes les formes de pêche. Vous trouverez ici des techniques, des tests de matériel, des coins de pêche, des reportages, des coups de gueule et des digressions dont j'ai le secret... Ma parole est libre.

Vous pourrez lire aussi dans l'onglet "dossiers" certains des articles que j'ai publié dans le blog de mon ami Sylvain l'Esoxiste, infatiguable journaliste halieuthique et grand pêcheur devant l'Eternel.

Pour moi, la pêche est un art; un art de vivre et un art tout court.

Sectaires, intégristes, maniaques ou psychorigides halieuthiques : Passez votre chemin! Ce blog n'est pas pour vous.

Curieux, ouverts, contestataires ou bretteurs, j'accepterai volontiers de débattre avec vous, si vous avez le sens de l'humour!

Bonne lecture.

 

Jean-Paul Charles