21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 09:48

 

 

 

 

 

  Penn-Conflict 7980-copie-1

 

En 2014, la célèbre marque Américaine a décidé de sortir une version plus sophistiquée de l’honnête et robuste Penn Battle qui, de l’avis général, manquait un peu de fluidité. Le Penn Conflict se veut donc son successeur amélioré, tout en conservant la solidité et la fiabilité de son aîné.


Penn-Conflict 7994

L’aspect général est très réussi, le design sobre et la couleur presque entièrement noire, la bobine et la manivelle ajourée lui confère une beauté austère, presque martiale,  assez éloignée du classique blin-bling asiatique. Penn a désormais bien compris l’importance du look de ses moulinets, ce qui n’a pas toujours été le cas.

 

Penn-Conflict 7996

Penn-Conflict 8000

Fabriqué entièrement en Chine, il pèse 343gr. La fluidité est correcte, meilleure que celle du Battle et du Spinfisher, mais sans égaler celle d’un Shimano. On regrettera l’absence d’une bobine supplémentaire, alors que le Battle en était pourvu. On nous annonce 7+1 roulements, et un frein de 6,8 kg.


La bobine

 

Penn-Conflict 8019

En aluminium ajouré, elle dispose d’une bande caoutchoutée sur le milieu pour permettre le montage direct d’une tresse sans backing en nylon. Des cercles concentriques permettent de visualiser le niveau de remplissage.

 

Penn-Conflict 8020

 


Le frein

Penn-Conflict 8012

Les disques de frein HT 100 propres à Penn ont fait leur apparition avec la série des Spinfisher V. Il s’agit de disques en carbone assez épais, dont la surface est plus rugueuse que celles des autres marques. Il semblerait toutefois qu’ils ne soient pas meilleurs que ceux en Carbontex que les amateurs utilisent de plus en plus en remplacement des disques d’origine. Les HT 100 équipent donc le Conflict, et sont au nombre de…deux. S’il y avait un deuxième système de  freinage sous la bobine comme sur le Spinfisher V on comprendrait, mais là c’est un peu juste quand même. Notons tout de même qu’ils sont fixes grâce aux 4 ergots qui les maintiennent à l’intérieur de la bobine. Cela évitera qu’ils ne tournent et augmentera la puissance de freinage, ce qui est une bonne chose.

Penn-Conflict 8016

Penn-Conflict 8018

Un roulement étanche a été intercalé entre le rotor et la bobine pour donner plus de fluidité à l’ensemble, ce qui est appréciable, quel que soit le frein. La progressivité est bonne, comptez 7 à 8 tours d’écrou entre le frein libre et le blocage total.

 

Penn-Conflict 8011

En dessous du roulement se trouvent les disques en téflons qui servent à modifier la forme de l’enroulement. Pour en enlever ou en rajouter, il faut d’abord retirer le minuscule circlip hexagonal qui maintient le roulement, puis celui-ci. Je reviendrai sur ce circlip en fin d’article…

Penn-Conflict 8023

Vu que l’axe ne mesure que 4,5mm d’épaisseur, je me doutais bien que la puissance de freinage annoncée de 6,8 kg était fantaisiste et j’en ai eu la preuve en la mesurant précisément. Ecrou serré à fond, le Conflict 4000 n’atteint que difficilement 4,5 kg de puissance et le bras du pick-up se déforme dangereusement, ainsi que l’axe... En vérité, ce frein trouvera ses limites en condition réelle autour de 3 kg, ce qui est suffisant pour la plupart des poissons d’eau douce et petites espèces marines de nos contrées, mais n’allez pas lui demander plus…

 Il faut de toute manière relativiser la puissance d’un frein qui n’est souvent qu’un argument commercial. Le plus important est qu’il soit régulier et indéréglable, ce qui est le cas ici. Ce premier mensonge est tout de même agaçant…

 

 

L’anti-retour

Penn-Conflict 8051

L’anti-retour infini permanent  (pas de bouton de débrayage) monté sur le pignon entre deux roulements étanches est de bonne facture. Les ressorts en V qui maintiennent les rouleaux sont en plastique et non en acier. Je ne sais pas si c’est mieux ou pas, mais en tout cas ils ne rouilleront pas ! Disposant de 8 rouleaux, cet anti-retour à l’air solide.

 

Penn-Conflict 8068

Penn-Conflict 8064

Penn-Conflict 8058

 

 

L’axe, le pignon et la roue de commande

Penn-Conflict 8050

Du fait du manchon en laiton côté bobine (manchon qui n’est là que pour supporter le roulement et qui n’apporte pas plus de solidité à l’axe comme certains veulent le faire croire) on ne peut démonter le rotor qu’après avoir séparé l’axe de la came d’oscillation.

En démontant le carter, on s’aperçoit au passage que les vis disposent d’un petit anneau en plastique qui sert à la fois à l’étanchéité et au maintien ; les vis ne peuvent pas tomber, même desserrées. Pas de joint d’étanchéité sur le carter, mais a priori ce moulinet devrait bien résister à l’environnement salin puisque tous ses roulements sont étanches. Pas question d’une immersion totale cependant.

Penn-Conflict 8027

Penn-Conflict 8029

La roue de commande, bien que montée sur deux roulements, ne respire pas la solidité… Réalisée en un alliage quelconque d’aluminium, son axe est en acier pour permettre d’y visser la poignée. Cette roue a été alésée pour gagner du poids, et recouverte d’une épaisse couche de graisse, ce qui est un défaut courant chez Penn : Trop de graisse ! Vous pouvez enlever la moitié de celle qui se trouve dans le carter, votre moulinet sera d’autant plus fluide et tout autant protégé.

Penn-Conflict 8036

Penn-Conflict 8032

Le pignon en laiton n’est pas d’une finition exemplaire non plus. Les stries hélicoïdales sont peu profondes et manquent de mordant. La liaison Roue/pignon ne sera pas des plus fortes, un jeu risque d’apparaître à long terme.


pignon penn

Comparez-le avec celui du Quartz dont j’ai récemment parlé et d’une taille équivalente,  vous comprendrez la différence:

pignon quartz

Soutenu par deux roulements étanches de chaque côté de l’anti-retour, il fait le travail en douceur et en silence, pour l’instant.

 


Le mécanisme d’oscillation

Nous retrouvons là comme d’habitude la came en S, synonyme de frottements. Le revers de la roue à ergot a cependant été amélioré : une petite gorge sur la roue repose sur un bourrelet en plastique côté carter, ce qui évite pas mal de frottements à cet endroit et qui explique en partie la bonne fluidité de l'ensemble. La came continuera quand même à frotter sur la roue, il faudra la graisser régulièrement. On peut déjà déceler de légères rayures.

Penn-Conflict 8048

Penn-Conflict 8041

Penn-Conflict 8037

Penn-Conflict 8042

La came en S donne une bonne oscillation, elle est simple et peu coûteuse.

Pourtant l’enroulement m’a posé quelques problèmes au début. J’avais une disposition bizarre de la tresse sur la bobine dont je ne comprenais pas l’origine. Il y avait un décalage vertical en diagonale : le fil n’était pas enroulé parfaitement, un côté de la bobine était légèrement plus rempli que l’autre !

Penn-Conflict 8106

Penn-Conflict 8088Côté droit...


Penn-Conflict 8089Côté gauche!


J’ai cherché longtemps d’où cela pouvait provenir. L’axe n’était pas faussé et la bobine en parfait état. C’est en essayant diverses dispositions du fil à l’aide des cales que j’ai compris que c’était le circlip qui maintenait le roulement qui était en cause car il gênait le bon positionnement de la bobine.  Je l’ai donc purement et simplement enlevé (il ne sert pas à grand-chose) et le problème à disparu. L’enroulement obtenu est correct, mais un petit bourrelet se forme en haut et en bas.  Pas très esthétique, mais les lancers n’en sont pas affectés et les perruques inexistante. Ses performances sont dans la bonne moyenne.


Penn-Conflict 8097

Le pick-up

D’un déclenchement assez doux, il ne pose pas de problème en action de pêche, le ressort est assez solide et l’anse de panier surdimensionnée. Le galet lui, est fait d’un métal indéterminé, vraisemblablement de l’acier inox recouvert de nitrure de titane, mais je ne suis pas un expert en métallurgie. Plus problématique, il n’est pas supporté par un roulement mais par un palier en plastique. Il tourne, mais pour combien de temps ? Le galet d’un moulinet spinning est une pièce essentielle qui subit de très fortes contraintes lorsque vous rembobinez et lorsque le frein rentre en action. Le nombre de rotation qu’il effectue au cours d’une partie de pêche est astronomique, on ne devrait pas mégoter sur la qualité de ses composants, ce qui est malheureusement le cas ici.


Penn-Conflict 8078

Penn-Conflict 8081! ! !


Ce palier m’a d’ailleurs mis la puce à l’oreille car jusque-là je n’ai compté que 5 roulements sur ce moulinet qui en annonce 7. Bizarre… c’est pourtant marqué sur la boîte (et sur la bobine) :

 

Penn-Conflict 8108

Je reprends donc le schéma de montage et là surprise, il n’y a effectivement que 5 roulements mentionnés ! Rien dans la manivelle sur le papier non plus,  je n’ai d’ailleurs pas réussi à démonter la poignée. Du reste, s’ils n’ont pas mis de roulement dans le galet, on voit mal pourquoi ils en auraient mis dans la manivelle…Pour rester poli, j’appellerais ça du foutage de gueule : le compte n’y est pas. Que l’on mente un peu sur le poids du moulinet ou sur sa puissance de freinage passe encore, mais là il y a clairement tromperie sur la marchandise. Je pourrais retourner ce moulinet et demander qu’on me le rembourse, je serais parfaitement dans mon droit, preuve à l’appui. Attention Messieurs les fabricants, attention…


Conflict schema

Conflict schema2

 

 

Conclusion

Le Penn Conflict 4000 est un moulinet compact agréable d’utilisation, je l’ai pris pour pêcher occasionnellement en mer le loup ou la daurade, car son niveau d’étanchéité est assez bon (roulements tous étanches). Les pièces extérieures sont robustes et malgré les problèmes techniques que j’ai soulevés, ce moulinet est dans l’ensemble assez fiable.

 Mais, comme nous l’avons vu, Penn n’hésite pas à mentir sans scrupule sur le nombre de roulements et la puissance de son petit frein. Par ailleurs le train d’engrenage plutôt médiocre du Conflict ne le prédestine pas à une très grande longévité et le galet n’a pas de roulement, un comble pour un moulinet qui coûte 150 €!  Je lui mets donc un 09/20, avec la mention « peut mieux faire ». Il ne vaut en tout cas sûrement pas ce prix-là et, dans l’absolu, les progrès par rapport au Battle sont quasiment inexistants. On sera donc plus avisé de continuer à acheter ces derniers, moins chers et possédant le même nombre de roulements, avec une bobine supplémentaire en prime.

 Comme souvent, on paye ici la nouveauté au détriment de la qualité. C'est très décevant de la part de Penn qui nous avait habitué à mieux.

 


Penn-Conflict 8071

 

 

Note du 27 février 2014

 

En consultant le site Ultimate Angling J'ai noté la présence de deux roulements dans la poignée de la manivelle du modèle 6000. Rien ne dit cependant que c'est le cas pour le 4000, la poignée étant rivetée et ne se démontant pas, c'est impossible à vérifier.

Penn-roulements.PNG

Le 6000 possède lui aussi un palier à la place d'un roulement dans le galet du pick-up, ce qui est bien la preuve d'une certaine stupidité de la part du constructeur... Il aurait mieux valu mettre les roulements là où ils sont nécessaires! Je laisse la note à 9/20.

 

Texte et photos : Jean-Paul Charles

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

christian 12/11/2014 08:16

bonjour
je reviens sur votre article du penn conflict, je possede deux 5000 qui pour le moment fonctionne très bien
ne pourrions nous pas remplacer la bague plastique du pick- up par un roulement, merci de votre retour
christian

Jean-Paul Charles 12/11/2014 12:45

Bonjour,
je ne doute pas que vos moulinets fonctionnent, dans l'absolu le Conflict est un moulinet solide qui, correctement entretenu, pourra faire plusieurs années. Je juge seulement son prix trop élevé pour ce qu'il y a à l'intérieur...
Pour le roulement, il suffit de prendre les côtes du palier en plastique (diamètre intérieur et extérieur + épaisseur) et de regarder s'il existe un roulement adapté. Il y a de nombreux sites qui en proposent pour quelques euros, à vous de voir si cela en vaut la peine.

Cordialement,
JP Charles

BOUQUIN 20/10/2014 07:58

Bonjour,

MERCI pour votre excellent article ...je pensais acheter le PENN Conflict vu les données annoncées par le fabriquant ...Je vais revoir mon choix ...
Je pratique beaucoup la pêche (bars, lieus...) avec des 3000 XS et Z (cette année) de chez DAIWA et je cherchais un 4000 léger à utiliser aussi pour les daurades.
Par contre j'ai eu pas souvent des problèmes avec les anti-retour des DAIWA ... il est vrai que je les utilise beaucoup ... normal ces pb ?
MERCI pour vos infos et félicitations pour la qualité de votre site.
Cordialement.
Christian

Jean-Paul Charles 06/11/2014 17:10

Bonjour, si vous pêchez au buldo, l'Okuma Rex Salt est en effet bien adapté (bon ratio, large bobine et poids encore acceptable). Pas besoin de modifier le pied, il est parfaitement incliné! Vous allez bricoler pour rien... Sinon le nouveau Spheros 6000 est très bien aussi: 100% étanche et très solide. Son ratio est moins élevé mais il convient bien pour les pêches au lancer malgré son inclinaison à 91° lui aussi... Vous pourrez lire mon compte rendu là-dessus sur mon nouveau blog: http://jeanpaulcharles.wordpress.com/ (ou bien cliquez sur mon avatar).

Cordialement,

JP Charles

carlos 06/11/2014 15:28

Bonjour ,

je suis tomber sur votre blog par hazard .
il est trés bien fait méme si les articles sont a la suite ( dommage pour suivre et trouver rapidement un moulinet ).
Aprés avoir rénover une canne de buldo , je suis a la recherche d un moulinet pour celle-ci .
Mes critéres : un bon ratio ( 95 a 1 m au tour de manivelle , un poid minimum et proche du blank , et une contenance de 250 a 300 m de tresse de 16 / 100 )
méme si pour la riviére je préfére les moulinets français Crack et Ru ( de st geours de maremne ) qui n ont pas de roulements mais des palliers qui leurs permet d étre ainsi +++ sensitif ( les roulements filtre les sensation que la tresse nous retransmet ..)
J avais penser au Penn conflit , spinfisher etc au shimano ultégra .
J ai d ailleur aimer l explication sur l ultégra au niveau de l angle de pied dont peu de personne tienne compte .
Sauf peut étre moi qui aime refaire les cannes a ma main .
Jai penser aussi a faire la manip que vous avez employer au niveau du pied , pour réduire cette angle afin de le ramener dans l axe de l anneau de départ .
Sinon l okuma , justement a cause de son pied , afin de refaire une plaque en inox pour réduire sa hauteur et ainsi rapprocher le moulinet du blank et incliner l axe pour le mettre dans l axe des anneaux .
sans trop détérioré le bati ..

au plaisir de continuer a vous lire

Jean-Paul Charles 21/10/2014 18:11

Franchement, le Ryobi suffit largement pour la dorade, même très grosse, avec son frein à 7kg, et l'avantage est qu'il est assez léger. Maintenant, les Exceller sont très bien aussi! A vous de voir...

BOUQUIN 21/10/2014 13:59

Bonjour,

Je vous remercie de votre rapide réponse.
J'utilise les DAIWA (exceler S) depuis 6 ans, et il est vrai que vu mes fréquences de pêche (3 fois/semaine pendant 5 mois), il est normal qu'il y ai de l'usure au bout de 3 ans ...
Cette année j'ai pris un DAIWA 3000 Z, pour l'instant pas de soucis.
Je pensais au 4000 Z (frein à 6kg) afin de pêcher des dorades royales (parfois 3kg) ... au lieu d'utiliser un 6000 (lourd). Par contre les prix varient de 104 euros à Décathlon (fausse pub.?) à 150 euros ailleurs ...
Merci de votre conseil pour le Ryobi slam : ne pensez-vous pas qu'il soit un peu "léger" pour les dorades royales ? je voyais le SPINFISHER 4500 (plus lourd) mais peut-être mieux adapté pour les Royales ? ou une autre marque ....
Merci de votre avis.
Bonne continuation à vous.
Cordialement.
CHRISTIAN

Jean-Paul Charles 20/10/2014 21:56

Bonjour,

De tous les moulinets à moins de 150€ que j'ai testés, le Ryobi Slam est arrivé en tête. C'est le meilleur rapport qualité/prix, vous pouvez lire le compte rendu sur ce site. le Spinfisher est un honnête moulinet, mais beaucoup plus lourd et son mécanisme d'oscillation est assez rustique. Ceci dit, il a un excellent frein et une bonne étanchéité. Je ne connais pas le Daiwa que vous citez. En général, les Daiwa ont de bons anti-retours, après il peut y avoir un peu de jeu avec le temps, mais pas au point de cesser de fonctionner. En tout cas si c'est pour pêcher au lancer, je vous conseille le Ryobi (je n'ai pas d'actions chez eux mais c'est un moulin très correct pour le prix). J'espère avoir répondu à vos questions.

BOUQUIN 20/10/2014 08:34

Re-bonjour,

P'tite anomalie dans mon message précédent ... je voulais préciser que j'avais eu des pb d'anti-retour avec mes DAIWA 2500 et 3000 Exceller.

Donc, .. pour mon prochain achat j'hésite entre le DAIWA 4000 Z (350g), le RYOBI Slam 5006 FD (315g) et le SPINFISHER SSV 3500 (380g)...(poids, qualité/fiabilité, ...).
Merci par avance de vos conseils.
Christian

Martin d'auray Eymeric 18/07/2014 18:50

Merci beaucoup JPC, je suis passionné de pêche au bar mais face à tous ces moulinets on peut se sentir désemparé. Avez vous un facebook que je puisse continuer à vous suivre ailleurs que sur votre
blog?
Vous faites des articles impressionnants de détailles et mettez le doigt sur des points importants tout comme dans l'horlogerie automatique.
Proposez vos services, articles, critiques à des magazines comme "Pêche en mer, pêche au bar et autre en pêche en eau douce" je pense ne pas être le seul à avoir besoin de critique comme les vôtres
qui ne sont pas intéressés par la vente mais juste par le produit.
si vous avez d'autres idées pour moi, tenez moi au courant.

Eymeric

Ps: j' ai cherché des comparatifs entre différentes marques de moulinet en vain. Merci et j'attends votre article sur le Ryobi. Merci

Jean-Paul Charles 18/07/2014 19:07



Merci pour vos compliments. Non, je ne suis pas sur facebook, c'est voulu. Quant à mes articles, ils ne passeraient sûrement pas dans les magazines de pêche qui sont à la botte des fabricants!
Que voulez-vous, l'indépendance a un prix...Je me verrai mal dire du bien d'un produit sachant qu'il est tout pourri à l'intérieur comme le font certains. Vous verrez qu'à la conclusion de mon
article sur le Ryobi, je fais justement une petite digression sur le problème de cette trop grande abondance de moulinets et j'en explique la raison. Pour revenir au choix du vôtre, il y a chez
"Daiwano" de bonnes choses autour de 150€, vous n'aurez que l'embarras du choix. Un tuyau: comme le Spheros va bientôt cesser d'être fabriqué (remplacé par un nouveau) son prix va encore baisser
dans les prochains mois. C'est un excellent moulinet spining en taille 5000, vraiment capable d'aller en mer.



Martin d'auray Eymeric 18/07/2014 13:21

Bonjour, pêcheur de bar en stand up paddle, mon moulinet est très souvent soumis à un bain forcé. Je souhaite en changer et dans un magasin spécialisé le vendeur m'a proposé le Penn Conflict.
J'ai lu votre article sur celui-ci. Ouf je ne l'ai pas acheté.
Pouvez vous me conseiller un, deux ou trois modèles dans la même gamme de prix.
Merci beaucoup.
Eymeric

Jean-Paul Charles 18/07/2014 17:54



Bonjour, si vous voulez un moulinet ayant une bonne étanchéité, il y a le Penn Spinfischer V, sorti il y a deux ans et qui possède un très bon frein. Sinon je parleraibientôt du Ryobi Slam que
j'ai fini de tester et qui se révèle être un moulinet très correct pour son prix (- de 130€) et dont l'étanchéité est passable mais dont les composants sont tous inoxydables. je publierai
l'article en début de semaine prochaine. L'avantage du Ryobi c'est qu'en plus il est très léger, peut-être un plus pour le paddle!



guillaume 13/07/2014 12:14

ok, merci quand même pour tout. J'en apprends bcp.

Guillaume 13/07/2014 04:23

Bonjour et merci pour toutes ces analyses pertinentes. Je voulais savoir ce que vous pensiez du Penn Affinity 7000 ? Si vous ne le connaissez pas, pensez-vous l'analysez bientôt ? Merci.

Jean-Paul Charles 13/07/2014 11:47



Bonjour, en ce qui concerne le Penn Affinity, je ne peux pas me prononcer puisque je ne l'ai pas eu entre les mains, mais si on regarde le descriptif technique on lit ceci:


Caractéristiques:
• Bobine forgée en aluminium
• Mécanisme principal en Titanium
• Entièrement traité contre la corrosion
• Frein avant doux et progressif
• Poignée en aluminium
• Roulement à billes en acier inoxydable
• Oscilattion lente
• Vendu avec deux bobines en aluminium (contenance 400 m de 0,40mm) et une bobine pour la tresse (contenance 300 m de 0,18 mm)
• Pick-up manuel


Le point positif est l'oscillation lente (système wormshaft), pour le reste (surtout le titanium!) je reste prudent. Je sais que la manivelle est de type hexagonal, elle ne se visse pas dans la
roue de commande. Le frein doit être correct, le prix est également attractif, ce n'est sûrement pas un mauvais moulinet mais pas une bête de concours non plus. Je pense que la série Windcast de
Daiwa est meilleure au niveau des engrenages, pour un prix à peu près identique. Je ne compte cependant pas l'examiner, mon Okuma Trio me suffit pour l'instant en matière de moulinet surf! J'ai
d'autres moulins qui vont bientôt être analysés, je ne peux pas tous les acheter.



Fabrizio 17/04/2014 19:49

Bonjour, lors de ma première sortie le grattage a disparu (mystère)et après quelques sorties de plusieurs heures toujours aucune perruque à signaler.
Par contre l'enroulement de la tresse n'est pas top. On est loin d'un shimano ou daiwa.
Pour le reste rien de particulier à signaler, à voir dans le temps.
Sportivement, Fabrizio.

Jean-Paul Charles 17/04/2014 20:17



Merci du retour. Visiblement, quelques tours de manivelle ont suffit à roder votre moulin, tant mieux. C'est vrai que l'enroulement est limite, mais comme vous je n'ai pas eu de perruques. Le
seul vrai avantage de ce moulinet c'est que tous les roulements sont scellés, donc parfait pour la mer. A voir dans le temps, comme vous dites...


Amicalement, JP Charles



Fabrizio 10/04/2014 19:22

Merci pour vos informations. Ce Conflict est un échange gratuit du distributeur (geste commercial) suite à mes plaintes sur le Battle. Il est étonnant que je reçoive un moulin neuf qui gratte,
directement du distributeur en plus. Je vais le tester demain en mer et j'aviserai en conséquence.
Fabrizio

Jean-Paul Charles 10/04/2014 20:01



Tenez-moi au courant, ça m'intéresse (et les lecteurs aussi je pense)! Si vous continuez à avoir des déboires avec le Conflict demandez à essayer le Spinfisher V, il est moins fluide mais plus
solide et surtout son frein est excellent. J'en possède un qui me donne toute satisfaction.



Fabrizio 10/04/2014 15:28

Bonjour, je trouve cet article très intéressant et il me sera très utile. Bravo!
Suite à un échange de mon battle 4000 (qui me créait énormément de pb d'enroulement de la tresse entrainant des perruques)contre le conflict 4000, je remarque dès sa réception qu'il gratte
énormément quand je mouline alors que je viens juste de le recevoir et qu'il est neuf. Mon battle n'avait pas ce pb. Est-ce normal? Cela vient-il d'un trop plein de graisse?
Une dernière question: avez-vous rajouter les 2 cales fournis avec ou pas?
Cordialement, Fabrizio.

Jean-Paul Charles 10/04/2014 18:49



Bonjour,


Il n'est en effet pas normal que votre moulinet gratte, surtout s'il est neuf. Vous avez deux solutions: soit le retourner pour échange ou remboursement là où vous l'avez acheté, soit le démonter
pour voir ce qui cloche (c'est vraissemblablement la roue a ergot de la came qui frotte sur le carter, je ne pense pas que ce soit un excès de graisse). vous pouvez également choisir une autre
marque! Je trouve que le Conflict est trop cher pour ce qu'il y a à l'intérieur et comme je l'avais prédit, les retours utilisateurs sont assez négatifs. Je vous recommande chaudement le Daiwa
Blast que j'ai testé (voir article), plus cher bien sûr, mais d'une qualité largement supérieure.


Pour les cales, j'ai finalement laissé celle d'origine (épaisse) qui donne un bobinage parallèle (plus vous mettez de cales, plus c'est conique). Je n'ai pas eu de soucis de perruques avec les
tresses.


 



sylvain l'esoxiste 22/02/2014 08:34

Impressionnant boulot, Je n'aurais jamais remarqué le problème d'enroulement sur la bobine et surtout déduit que ça venait du circlips, félicitation.
Vite un autre !!! Je devient accroc

Jean-Paul Charles 22/02/2014 14:01



J'ai mis un moment à comprendre le problème d'enroulement, mais visiblement ce moulinet a été conçu dans la précipitation. Il est à prévoir que d'autres retours négatifs apparaissent dans les
mois qui viennent.


Un autre moulinet est en cours d'analyse pour la semaine prochaine...



La Pêche est un art...

Bienvenue sur mon blog, dédié à la pêche en lac dans le Sud-Est de la France.

Grand amateur de leurres depuis plus de trente ans, je n'en aime pas moins toutes les formes de pêche. Vous trouverez ici des techniques, des tests de matériel, des coins de pêche, des reportages, des coups de gueule et des digressions dont j'ai le secret... Ma parole est libre.

Vous pourrez lire aussi dans l'onglet "dossiers" certains des articles que j'ai publié dans le blog de mon ami Sylvain l'Esoxiste, infatiguable journaliste halieuthique et grand pêcheur devant l'Eternel.

Pour moi, la pêche est un art; un art de vivre et un art tout court.

Sectaires, intégristes, maniaques ou psychorigides halieuthiques : Passez votre chemin! Ce blog n'est pas pour vous.

Curieux, ouverts, contestataires ou bretteurs, j'accepterai volontiers de débattre avec vous, si vous avez le sens de l'humour!

Bonne lecture.

 

Jean-Paul Charles